Plan Local d’Urbanisme (PLU) de Saint-Rémy-l’Honoré : une procédure « surprise » à 9 mois des élections municipales?

En lançant une nouvelle procédure de PLU (Plan Local d’Urbanisme ) à seulement quelques mois des élections municipales, la mairie organise un « fléchage » détourné vers un enjeu électoraliste !

S’agit-il d’une révision ou d’une modification ?

Il y a de quoi s’interroger sur le timing car la communication à venir pourrait être considérée comme une opération de propagande électorale présentant un avantage conféré aux élus candidats de la majorité.

Le 20 Mars 2019, la commission d’urbanisme s’est enfin réunie pour « parler » PLU après deux ans d’un silence assourdissant. La commission ne s’était pas réunie depuis mai 2017.

Aucun ordre du jour ni fil conducteur : pourquoi un tel mépris ?…

Aucune information préalable n’a été portée à la connaissance des conseillers composant la commission urbanisme : pas d’ordre du jour, aucun fil conducteur, pas d’identification des objectifs concernant une éventuelle procédure de PLU.
Une seule question posée qui veut tout et rien dire (sur un tour de table) : y a-t-il des choses à modifier dans le PLU actuel ?…

J’ai cessé de m’étonner, ce fonctionnement reste toujours une énigme pour tous les conseillers d’opposition…

Quels seraient les enjeux d’une nouvelle procédure de PLU :

  • mettre fin à des procédures contentieuses ?
  • cimenter des accords conclus avec des pétitionnaires « intéressés » ?
  • restreindre le droit à construire sur certaines zones ?
  • augmenter l’emprise au sol pour permettre plus de divisions ?
    … ?

Quelle procédure sera mise en place ?

  • seule une modification permettrait une validation en seulement quelques mois.
  • une révision ? lancée lors du conseil municipal du 3 février 2015, un projet de révision sur lequel nous n’avons jamais travaillé depuis ?

« maîtriser » ne signifie en aucun cas « interdire »

Une réunion tenue au pas de course, à laquelle nous n’avons eu aucune réponse. Il nous a été précisé que la procédure à mettre en place se
devait d’être très « rapide », et ne pourrait porter que sur des ajustements, mais lesquels ?
Respecte-t-elle vraiment l’intérêt général et les libertés individuelles?

En tant qu’élu indépendant, je suis convaincu de la nécessité de définir un Plan Local d’Urbanisme durable et raisonnable, qui ne fluctue pas au gré des desiderata de quelques privilégiés. Il doit impérativement être fiable, juste et équitable pour tous, conforme aux défis d’avenir qui se profilent en terme d’évolution urbaine.

Enfin, j’insiste sur le fait que « maîtriser » ne signifie en aucun cas « interdire ». C’est d’abord se doter d’une vraie vision à long terme, sur les 10/15 années à venir :

  • Comment développer l’offre diversifiée d’habitat ?
  • Comment concrétiser des objectifs de développement durable ?
  • Quel équilibre entre contrainte et incitation, encadrement strict et souplesse (densification et justification des extensions) ?
  • Logement privé et logement social, quelle part alors que Saint-Rémy-l’Honoré devra construire 160 logements sociaux lors des prochaines mandatures ?
  • Comment préserver et améliorer le cadre de vie des habitants ?
  • Comment concrétiser des objectifs de développement durable ?
  • etc.

En lien, mon courrier envoyé en mairie, et aux élus de la commission urbanisme.

Lien Permanent pour cet article : https://renouveau2020srh.fr/plan-local-durbanisme-plu-de-saint-remy-lhonore-une-procedure-surprise-a-9-mois-des-elections-municipales/

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :