Déploiement de la fibre : Orange ou TDF ? le choix politique

Avant l’arrivée de la fibre à notre domicile, dans un premier temps, courant 2018, la montée en débit (MED). Par cette stratégie, c’est bien un choix politique pour la commune de Saint-Rémy l’Honoré, qui a été engagé par notre maire Toine Bourrat, et ainsi attendre l’horizon 2020-2022 pour avoir la fibre devant notre logement, ou notre habitation, les derniers mètres ou dizaine de mètres restant à la charge des saint-rémois.

Malgré les nombreuses questions que j’ai (Jean-Luc Bienvault) pu posé en conseil municipal, ou envoyé en mairie avant conseil, madame le maire a préféré donner des réponses évasives, voir ne pas répondre.

Au fil des mois, on peut s’apercevoir que le choix de l’opérateur TDF, dans les zones rurales, imposé par notre conseil départemental est avant tout un choix politique. Un autre choix était possible, mais notre maire n’a jamais voulu aborder ce sujet en conseil municipal. Pourquoi ?

Quels enjeux derrière ce choix ? alors que le conseil départemental est présent dans de nombreux dossiers sur la commune.

Un choix purement politique

Déjà évoqué dans les lignes de ce blog, le choix de la Montée En Débit a été imposé à la commune de Saint-Rémy l’Honoré, par le Conseil Départemental des Yvelines via l’opérateur TDF et notamment sa filiale « Yvelines Fibre ».

Notre maire a préféré suivre le choix du Conseil Départemental, avec un accès à la fibre à long terme, via le raccordement au futur Nœud de Raccordement Optique (NRO) du Tremblay-sur-Mauldre.

Toine Bourrat avait déclaré lors du conseil municipal du 1er juillet 2016, (mon article du 7 juillet 2016 ) « Il n’y a pas d’intérêt d’avoir la fibre chez les particuliers« .

Ce choix de notre maire a-t-il été  le bon, alors que deux autres communes de Cœur d’Yvelines, certes plus denses ont fait un autre choix.

Villiers-Saint-Frédéric et Beynes ont préféré le choix d’un autre opérateur.

Si le choix de TDF a été retenu par notre département pour le déploiement de la fibre en milieu rural, certaines communes rurales de notre intercommunalité de « Coeur d’Yvelines » ont préféré le choix d’un autre opérateur. Les communes de Beynes, de Villiers-Saint-Frederic ont choisi l’opérateur Orange, se désengageant ainsi du contrat entre Yvelines Numérique et TDF.

En choisissant l’option « Orange », les maires de Villiers-Saint-Frederic et Beynes ont souhaité que les habitants de leur commune  soient rapidement raccordés à la fibre. Mais cela a fortement déplu.

Beynes, Villiers-Saint-Frederic, un choix qui déplait au président du conseil départemental
Zone blanche : Bédier en colère contre Orange (le journal du Grand Paris)  

« Mes rapports avec Orange sont exécrables, a résumé Pierre Bédier. Tout comme mes rapports avec le maire de Beynes, exécrables également. » En cause, la concurrence qu’exerce l’opérateur à TDF qui a choisi de relier à la fibre optique et au très haut débit les derniers foyers des Yvelines qui ne le sont pas. TDF a décidé de relier ces foyers, évitant au département de financer ces raccordements sur fonds publics. Mais en proposant leurs services à une partie d’entre eux, « situés dans des communes aisées », remarque Pierre Bédier, Orange risque de compromettre la rentabilité de l’opération pour TDF, qui ne manquera pas, in fine, de se retourner vers le conseil départemental, redoute l’élu. Après Feucherolles et Chavenay, la commune de Beynes vient de céder aux sirènes d’Orange. »

Sur Beynes, l’édition du magazine communal de Beynes est sans ambiguïté, confirmant qu’Orange est bien chargé du déploiement au détriment de TDF :

« Le déploiement de la fibre optique sur Beynes par Orange est lancé depuis le 1er novembre dernier. Au fur et à mesure, tous les quartiers de Beynes en bénéficieront. Les Haute et Basse Pissotes, ainsi que la Petite mare, rattachées à Saulx-Marchais, bénéficieront également de la montée en débit à 50 mégabits/s courant 2018. »

Sur Villiers-Saint-Frederic le magazine communal  de mai 2018 est également sans ambiguïté.

« Les travaux entrepris par Orange dans la commune: pose de 4 armoires relais et tirage de la fibre en souterrain, se poursuivent. Orange prévoit les 1er logements éligibles pour septembre 2018. Les quartiers où les réseaux sont enterrés seront reliés en premier en raison de la facilité du déploiement. Les réseaux aériens suivront. Vous pourrez bénéficier de la fibre tout en gardant votre opérateur habituel. Il n’y a pas d’obligation de prendre la société qui installe le réseau.
En choisissant la pose par la société Orange, la commune a gagné entre 18 et 24 mois par rapport au plan départemental où nous étions assez maltraités (société TDF). Le coût pour la commune est nul. « 

Voir également Fibre optique :

Guerre d’opérateurs dans les Yvelines

Dans les Yvelines, Orange perturbe le déploiement du très haut débit

Plus d’infos :

Yvelines fibre, filiale de TDF

Couverture du réseau Fibre dans ma ville

 

Lien Permanent pour cet article : https://renouveau2020srh.fr/deploiement-de-la-fibre-orange-ou-tdf-le-choix-politique/

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :